J’étouffe !!! Et elle éclata en sanglot

de l'air !

Sylvie n’en pouvait plus malgré une vie aux apparences de bonheur. Une belle maison avec jardin dans une banlieue cossue de la région parisienne, un mari charmant , deux enfants autonomes et plutôt sympas, et pourtant…

J’étouffe, me confia-t-elle un jour alors que nous prenions un café avant d’aller chercher les enfants à l’école. Un gros sanglot suivi cet aveu. J’étais surprise et à la fois très touchée par ces larmes. Elle qui était toujours à l’écoute de tout le monde, toujours souriante, je ne m’étais pas rendue compte à quel point elle souffrait.

J’ai rapidement compris pourquoi elle se confia à moi ce jour là. Elle s’adressait à la coach et non à la maman-copine de tous les jours. Après avoir discuté et bu un bon chocolat chaud (il fallait bien ça ! ) , nous prîmes rendez-vous dès le lendemain pour mettre en place un coaching de résultat.

Elle me dit que son rêve de toujours était de travailler à son compte et vivre de ses talents d’artiste et d’écrivain. Elle avait fait un choix de raison, 20 ans auparavant en devenant institutrice. Elle ne savait pas comment s’y prendre mais avait la conviction qu’elle devait agir au plus vite pour enfin se retrouver en tant que femme autonome.

Nous avons mis en place un coaching de résultat et depuis, elle travaille pour plusieurs mairies et associations en tant que professeur de dessin, elle a fait sa première exposition et à vendu trois toiles à 350 € chacune. Son objectif pour les 6 mois à venir est de créer un livre de contes pour les adultes en illustrant ses textes.

Aujourd’hui, après avoir posé un an de congé sabbatique, elle a décidé de quitté son travail car ses différents contrats lui permettent de vivre très correctement de sa passion.

Et vous, avez-vous tout l’oxygène nécessaire pour vous sentir vivante et joyeuse? Sentez-vous que le moment est venu pour vous de vous réaliser et d’enfin vivre de votre passion grâce à un accompagnement de terrain étape par étape ?

Je vous propose de connaître ce programme en cliquant ici   ou en copiant ce lien https://drive.google.com/file/d/0B98OVvI6oSvVdnJPeWhzMU14Vm8/edit?usp=sharing

En bonus, mon passage sur Direct 8 : Mon passage sur Direct 8 : ici ou https://drive.google.com/file/d/0B98OVvI6oSvVYWZtSHhySmN4MkU/edit?usp=sharing

A très bientôt !

Prenez soin de vous ! Vous êtes précieuse !

Laurence BENATAR
Votre coach de résultats
Accompagnement de femmes de talents
Courriel : laurencebenatar@yahoo.fr
TEL : +33 (0)9 52 45 22 33

Publié dans Changement de vie, Uncategorized | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Poster un commentaire

Ne me dites plus jamais bon courage !

nemeditesplusjamais Bon courage ! Voilà une expression qui m’énerve quand on me le dit ou quand je l’entends. Moi qui suis positive, qui aime la vie et pense que tout peut s’arranger, pourquoi les gens me disent bon courage ! Eh bien, Philippe Bloch y répond dans son un livre et j’avoue l’envier un peu car c’est le livre que j’aurai voulu écrire. Il sort aujourd’hui et sur le site
http://www.plus jamais.fr vous allez pouvoir découvrir des extraits et des interviews de ce grand monsieur. Oui, vous avez compris, puisque je partage son point de vue, je le remercie d’avoir écrit cet ouvrage pour que tous nous puissions nous rendre compte que la vie est belle !!! Riche ou pas riche, le bonheur ne se réduit pas à la crise et aux factures. Évidemment, il faut faire face au quotidien mais je vous assure qu’en vivant dans un climat agréable, en voyant toujours le bon aspect d’une situation, vous allez attirer de belles choses au-delà même de vos espérances. La preuve ? Suite à une interview de Philippe Bloch sur BFM, je lui ai envoyé un e-mail pour le féliciter. Il m’a répondu et m’a appelé. Cet homme est plein d’énergie et d’ondes positives, ça fait du bien. Vous l’avez compris, je suis conquise et je vous invite à vite lire son livre qui va vous donner l’énergie dont vous avez besoin pour allez jusqu’au bout de vos rêves (chanson de Jean-Jacques Goldman à chanter à tue-tête).

Je vous embrasse !!!
Laurence BENATAR

Publié dans Uncategorized | 2 Commentaires

Garder ses rêves à portée de vue : Où est le vôtre ?

JOANBonjour ! Comment allez-vous aujourd’hui ? J’espère que le moral est au beau fixe autrement je souhaite de tout mon coeur que cet article vous donnera le sourire. Me voici sur la photo avec ma fille Ashley et Joan, animateur TV sur Gulli. Mon rêve est d’animer une émission de télévision. Et vous ? Quel est votre rêve ? Est-ce que la vie que vous avez vous convient véritablement ou passez-vous votre temps et énergie à arrondir, à vous adapter aux autres, à "prendre" sur vous?

Je vous propose de dire STOP !!! Stop au gâchis de VOTRE vie si précieuse et si intéressante à vivre. Au lieu d’en arriver au "burn out" (pétage de plomb en français), prenez un moment pour vous poser et écrire votre vie idéale au niveau personnel et professionnel. Même si vous pensez que cela ne sert à rien, jouez le jeu, vous serez épaté du résultat. En effet, le fait de voir écrit noir sur blanc ses rêves, ses envies, ils deviennent tout de suite très accessibles.
J’ai la chance d’accompagner de nombreux adultes en gestion de carrière et l’une des premières questions que je leur pose est : "Si une fée se trouvait devant vous et avait la possibilité de réaliser vos vœux ici et maintenant, quels seraient-ils ?" Dans plus de 80% des cas, nous nous rendons compte au fil de notre travail, semaine après semaine, que leurs souhaits sont très accessibles au point qu’ils se transforment en projet et que quelques mois plus tard ils sont réalisés . Et vous,  quel est votre rêve ?

Laurence BENATAR fée clochette

Publié dans Uncategorized | Poster un commentaire

Laurence BENATAR bientôt en Russie et GAD Elmaleh la fait rire : quel Rapport ?

Quelle bonne surprise quand j’ai pris connaissance de l’email de mon éditeur : 50 exercices de confiance en soi a été sélectionné pour être traduit en russe.  Russie"Génial ! " fut ma première réaction et rapidement j’ai pris conscience du besoin universel de l’humain de se sentir bien dans sa peau. Certains parlent de rêves, de quêtes, de projets mais la finalité est la même : trouver le bonheur, avoir de la joie et de la sérénité dans son cœur.

Au delà des perspectives intéressantes que va me procurer cette ouverture, je réalise que la vie, notre passé, notre éducation vient nous éloigner de nos réelles aspirations. Alors que peut-on faire pour s’en libérer ?

Moi-même vivant sous l’influence de mon passé et malgré mes connaissances et ma personnalité, je suis parfois victime de "rechute". Oui, "rechute" car à ce moment là j’ai vraiment l’impression de tomber. D’ailleurs ne dit-on pas "tomber malade" ou même "tomber" amoureux (on s’oublie, on n’est plus soi-même à cet instant là).

Se relever et garder la tête haute, voilà mon objectif et ce que je veux partager avec vous. J’ai mis en place 4 actions concrètes ces dernières semaines pour me reconnecter avec
moi-même :

J’ai participé à un atelier créatif hors du commun où chaque participante est ressortie grandie, plus forte, parfois déstabilisée mais de toute façon en conscience de ce qui est vraiment essentiel pour elle. Voir le détail sur le blog de Marie Ortoli ainsi que le témoignage émouvant d’une participante (cliquez ici : http://capterlinstant.wordpress.com/2013/05/06/quest-ce-quun-reve/)

Pour certain créativité égal superficialité : C’est tout le contraire, quel bonheur et étonnement quand le travail décide de se prendre en main et de faire de vous son outil pour exprimer sans que vous vous en rendiez compte ce qu’il y a au plus profond de vous. "Les sens (ou l’Essence) dans tous les sens" pourrait être le sous-titre de cet atelier et je souhaite de tout cœur, à chaque personne que je rencontre et qui me lit de vivre au moins une fois dans sa vie ce moment de révélation… de SOI !

Autre action que j’ai mise en place : Je vais à la piscine !!!coeur piscine Au lieu de me plaindre tous les jours à cause de mon poids "ch’ui trop grosse, j’ai plus rien à me mettre, j’en ai marre de ce poids (dis-je en ingurgitant un muffin au chocolat)" . J’ai décidé de prendre soin de moi grâce à mon amie et coach Maryse Quesson (voir son blog et article prendre soin de soi: cliquez ici http://potentielepanouissement.com/). Eh oui, on passe son temps à s’occuper des autres au travail et dans sa vie privée et après, un jour on sursaute devant son miroir !!! STOP ! C’est décidé : Je m’occupe de moi. A partir de maintenant je suis ma propre V.I.P. (Very Important Person , en français, une personne très importante).

Autre fait concret au service de ma "reconnection" : RIRE !!!
Mon fils de 10 ans et moi sommes des fans inconditionnels de Gad Elmaleh (photo prise avec sa permission à la fin du spectacle) gad et grâce à une alerte FNAC, j’ai pu réserver un spectacle de dernière minute "Gad improvise" qui a eu lieu dimanche dernier (le 5 mai). Quel talent et quel homme magnifique. Charlotte, t’as trop de la chance !!! Nous avons passé un moment de joie et de surprise en découvrant les nouveaux sketches de Gad. A la fin du spectacle, j’ai pu prendre conscience que je n’avais pas autant rit depuis longtemps, c’est graave !!! Comment est-ce possible, moi qui suis sensée être la joie de vivre en personne (en tout cas c’est l’image que me renvoie mon entourage). Comme quoi, restons vigilant ! Soyons heureux !

Enfin, quatrième action : reprendre contact avec mon corps et la danse – Le spectacle s’est terminé avec la chanson de Daft Punk http://www.youtube.com/watch?v=5NV6Rdv1a3I, GET LUCKY. Et me voici de retour avec une envie folle de danser sur scène (bon je me suis retenue) et surtout mon corps ne suivait plus (comme dans le sketch de Florence Foresti au bout de 6mn 25 : http://www.youtube.com/watch?v=OVIAuotSWb8 : elle aussi je l’adore, je crois que je vais moi aussi monter mon one woman show, un rêve à transformer en projet !)

Bref, si vous êtes toujours là parce que je sais c’est très tentant de se repasser les sketches de Gad et  de Florence (genre je les connais ;-) ! ), je tiens juste à vous dire que le bonheur est à votre portée à chaque instant de la journée et qui mieux que vous pour vous faire du bien ? ! Personne, vraiment personne !

Laurence BENATAR bientôt en Russie et GAD Elmaleh la fait rire : quel Rapport ? Vous avez trouvé ? VOUS !!! Take care !

Alors, osez !!! A partir d’aujourd’hui et concrètement quelles sont les 4 (ou plus) prochaines actions concrètes que vous allez mettre en place pour vous reconnecter à vos rêves, à vous-même ? Je serai ravie d’en prendre connaissance par email : laurencebenatar@yahoo.fr pour vous encourager dans cette voie et développer ce mouvement.

Je vous embrasse fort et GET LUCKY (Que la chance soit avec vous!) !!! http://www.youtube.com/watch?v=5NV6Rdv1a3I

Laurence BENATAR
Coach Rédactionnelle et Carrière
Psychosociologue – Future Show woman ;-) !
Auteure de "50 exercices de confiance en soi"
Mon blog : laurencebenatar.com
Contact : + 33 (0) 9 52 45 22 33
Publié dans Confiance en Soi | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Poster un commentaire

Comment retrouver confiance en soi ? : Interview Fémi-9

femi9                      INTERVIEW DE LAURENCE BENATAR PAR FEMI-9 – (2013)

Cadeau : Deux exercices de l’ouvrage * offerts pour toute inscription à mon blog www.laurencebenatar.com (bouton +suivre, en bas à droite)

Comment retrouver confiance en soi (Fémi-9) avec Laurence Benatar, fondatrice de Carrière et Image (www.carriere-et-images.com , http://laurencebenatar.com ), auteure de « 50 exercices de confiance en soi » (Editions Eyrolles)

La confiance en soi, c’est dans le quotidien que ça s’apprend.

Fémi-9 : La confiance en soi est-ce quelque chose d’inné ou s’acquière-t-elle au fil de la vie ?

Laurence Benatar : Tout le monde à cette capacité d’avoir confiance en soi, ce n’est pas un don, et c’est plutôt rassurant. Selon l’éducation reçue et son environnement, elle est plus ou moins mise en valeur, mais tout le monde à ce potentiel, même s’il n’a pas pu être développé.

Fémi-9 : Quand on manque de confiance en soi, est-ce forcément dans tous les domaines de la vie (professionnel, couple, amitié, famille…) ? Dans quel domaine les gens en souffrent-ils le plus ?

Laurence Benatar : Le manque de confiance en soi ne se manifeste pas forcément dans tous les domaines de la vie. Vous pouvez parfaitement être très affirmé dans votre vie privée (famille, amis) et vous laisser mener par les autres au travail.

C’est surtout dans le milieu professionnel que les gens souffrent de manque de confiance en soi car le milieu du travail est parfois très violent. Les personnes que je rencontre, au fil de mes conférences et formations, n’osent pas s’affirmer et font tout ce qu’on leur demande par peur de décevoir ou par besoin d’être aimé ou reconnu dans leur travail.

Fémi-9 : Dans quel domaine est-il plus facile de travailler la confiance en soi pour en faire profiter les autres ?

Laurence Benatar : C’est peut-être dans la vie de tous les jours qu’il est plus facile de s’entraîner à prendre confiance en soi. Prendre son temps à donner l’appoint à une caisse quand il y a du monde derrière soi ; oser retourner un article que vous avez acheté, mais que vous ne voulez plus ; proposer un film à vos amis plutôt que de vous contraindre à voir ce qui ne vous plait pas… Tous ces exercices vont vous aider à vous valoriser. Persuadez-vous que vous avez le potentiel ; osez vous tester et relevez les bénéfices que vous aller en tirer. Plus vous oserez, plus vous aimerez cela.

Fémi-9 : Par où commencer quand on n’a pas confiance en soi ? Faut-il l’évaluer ?

Laurence Benatar : Vous n’êtes pas obligé d’évaluer votre confiance en soi pour commencer les exercices que je propose dans mon livre mais c’est déjà une bonne base de travail. Mon ouvrage propose un cheminement logique mais les exercices peuvent se réaliser dans le désordre.

Fémi-9 : Ne pas oser dire non, est-ce là le symptôme le plus flagrant de manque de confiance en soi ?

Laurence Benatar : Dire tout le temps oui à tout est le principal symptôme de manque de confiance en soi. Si vous avez peur de dire non par crainte de ne pas être apprécié, sachez qu’en disant non, vous allez vous respecter et mieux vous faire respecter. Si par exemple vous n’osez pas dire à vos amis que vous n’aimez pas le bowling de peur de les froisser, proposez-leur autre chose et vous éviterez ainsi de dire non.

Cela dit, dans le travail, il faut parfois dire non un peu brusquement quand cela va trop loin. Cela soulage tellement vous savez. Toutes les personnes qui ont osé dire non m’ont confié ensuite : « mais pourquoi je ne l’ai pas fait plus tôt ? » Peu importe si c’est mal vu, parfois, il faut d’abord penser à soi. En sachant dire non parfois, vous serez plus crédible en disant oui après.

Fémi-9 : Comment consolider sa confiance en soi ? Y a-t-il un exercice à faire tous les jours par exemple ?

Laurence Benatar : En écrivant le journal des petits bonheurs par exemple, vous apprendrez à consolider votre confiance en soi. Notez vos sensations (par écrit, par texto…) pour avoir une visualisation exacte de ses bienfaits et des progrès réalisés. Quand vous visualisez des choses positives, vous vous donnez un maximum de chance dans ce que vous entreprenez.

Quand ça ne va pas, gardez une pensée positive, un succès ou un moment de bonheur. Reprenez-vous le plus vite possible, arrêtez de râler et pensez de suite à sortir de l’impasse ; accrochez-vous à quelque chose de concret et positif.

Fémi-9 : Peut-on éviter de perdre confiance en soi ?

Laurence Benatar : Malheureusement non, nous sommes humain ! Cependant, certaines périodes de doutes ou de remise en questions sont souvent bénéfiques. Elles permettre de prendre du recul par rapport à votre situation et vous fait réagir. Par exemple, face au harcèlement moral, continuez à croire en vous et préservez-vous de ce qu’on vous dit de négatif et dégradant (qui sont souvent des mensonges destinés à vous déstabiliser). Cela commence bien souvent par des remarques personnelles du types « c’est quoi ce look ? Vos boucles d’oreille ne sont pas adaptées à votre tenue. » Souvent déstabilisé par l’aspect déplacé de cette remarque, on y pense toute la journée et on se change et on retire ses boucle d’oreille le lendemain. Sans le savoir, vous avez confirmé à votre harceleur que vous êtes un bon sujet pour lui. Adaptez tout de suite une attitude ferme en recadrant la discussion et surtout gardez vos boucles d’oreille !

Si vous êtes mis au placard, percez l’abcès, demandez un bilan de compétences, prenez du temps pour trouver du travail ailleurs et demandez à voir votre supérieur pour mettre les pieds dans le plat ? Conseil très très pratique : toujours vous faire accompagner lors d’un entretien.

Fémi-9 : Vous, personnellement, avez-vous connu une perte de confiance en vous ? Comment vous en êtes-vous sortie ?

Laurence Benatar : J’ai tenu à écrire ce livre seule car étant jeune, j’ai beaucoup souffert de timidité jusqu’à l’adolescence. Je suis issue d’une famille nombreuse dans laquelle j’étais très obéissante, mais aussi très effacée. Puis, un jour, j’avais peur de prendre la parole en public et mon prof m’a dit : « De quoi as-tu peur, tu ne les reverras jamais, ose ! » Depuis, cette phrase est restée et je me la remémore à chaque fois que je dois demander mon chemin ou me présenter devant un auditoire de 100 personnes !

En tout cas, ce livre est dédié à tous ces gens qui ont un talent, mais qui gâchent leur vie car ils n’osent pas mettre en avant leurs compétences. On a tous à gagner en faisant ces exercices.

Des lectrices (et lecteurs)  témoignent, Laurence BENATAR leur répond :

Nathalie :

« Je n’ai jamais vraiment eu confiance en moi. En ce moment par exemple, je suis une 3ème année d’apprentissage (gestionnaire de vente), et à ce stade, je suis censé avoir des compétences, mais je doute beaucoup de mes capacités car je subis beaucoup de critiques et de jugements négatifs. J’entends souvent par exemple : « en 3ème année, tu est censée savoir telle ou telle chose. » Ce n’est jamais méchant, mais fréquents, du coup, je me pose des questions sur ce que je vaux réellement. J’ai l’impression de mal faire mon travail et d’être très limitée. Je me demande si je vais réussir mes examens, et si c’est le cas, si je serai assez compétente pour assumer mes nouvelles fonctions. L’autre jour, quelqu’un m’a fait une réflexion qui m’a beaucoup touché et je me suis mise à pleurer. J’ai l’impression d’acquérir des connaissances, mais de ne pas savoir les utiliser sur le terrain. Je me sens nulle et j’ai peur aussi de décevoir ma famille et mon copain. Cette situation est pesante, j’aimerais pouvoir mieux faire face aux critiques en les relativisant, mais au contraire, j’y attache trop d’importances. J’ai l’impression que l’on m’envois constamment des bâtons dans les roues. »

Laurence BENATAR : Nathalie, ce qui vous rend triste aujourd’hui c’est le décalage entre ce que pense votre entourage de vous et qui vous êtes vraiment. Libérez-vous de la pression et prenez le temps qu’il faut pour démarrer votre expérience professionnelle. Arrêter de céder aux pressions et comparaisons en tout genre. Croyez en vous et fixer vous des objectifs de plus en plus ambitieux, par écrit dans un beau cahier, avec des délais et des montants (de rémunération). Garder en tête et à porter de main ce cahier et avancez tel un athlète qui franchi allègrement les obstacles. Bonne vie à vous Nathalie !

Caroline :

« Mon manque de confiance me pourri la vie, surtout ma vie de couple. J’ai 32 ans et deux beaux enfants, je vis en couple depuis dix ans, mais je me sens toujours inférieure aux autres (amis, famille, collègues…) et cela se répercute dans mon couple car je me dispute souvent avec mon conjoint à cause de cela. Je manque de confiance en lui, j’ai peur qu’il me trompe, je me trouve laide et nulle… Je lui reproche souvent de manquer de tendresse avec moi et cela se répercute sur l’image que j’ai de moi, toujours plus négative. J’en ai assez de cette situation et mon conjoint aussi, mais c’est plus fort que moi, j’ai tout le temps besoin d’être rassurée. Nous nous aimons, mais j’ai l’impression que nous avons de plus en plus de mal à nous comprendre. »

Laurence BENATAR : Caroline, vous avez la chance d’avoir fondé une belle famille et vous en êtes le pilier. Simplement, pour être bien avec les autres, vous devez être en paix avec vous-même. Faites le point sur votre histoire de vie personnelle, avez-vous subi un abandon ? Votre père a-t-il quitté votre mère ? Inconsciemment vous transférer sur votre couple les problèmes de vos parents et cela vous pollue la vie. Devenez une fois pour toute adulte et concentrez-vous sur votre foyer. Pour vous sentir mieux, accordez-vous des moments pour vous seule ou entre amies. Rien qu’un café avec une maman de l’école et c’est une journée qui commence bien. Faites-vous offrir un relooking non pas pour vous transformer comme à la télévision mais surtout pour faire ressortir votre vraie beauté que vous ne voyez plus. Recentrez-vous sur votre couple, faites garder les enfants et faites une escapade en tête-à-tête comme au bon vieux temps. Enfin, favoriser des sorties en famille, car vos enfants sont vos trésors d’amour et d’inspiration !!!

Julien :

« Mon ex conjointe a toujours eu un fort caractère, mais depuis quelques années, elle prenait de plus en plus le dessus dans notre vie de couple. Sous prétexte que je ne prenais pas les bonnes décisions, c’est elle qui décidait de tout. Cette situation remonte à l’époque où j’ai perdu mon travail et suis resté sans emploi pendant un an et demi. Avais-je perdu confiance en moi ? Peut-être, mais ce qui est sûr, c’est que j’avais perdu sa confiance. Nous avons fini par nous séparer, mais le mal est resté. Je me suis rendu compte avec le recul que j’ai vraiment perdu confiance en moi. J’ai du mal à me reconstruire, à croire en mes capacités à élever mes enfants, à plaire à nouveau. Dans mes relations intimes aussi le malaise est palpable, je n’arrive pas toujours à aller au bout dans les rapports sexuels. Je pense que le temps fera son œuvre, mais j’aimerais pouvoir retrouver plus un certain équilibre et surtout, une certaine confiance en moi. »

Laurence BENATAR : Julien, vous êtes tombé dans le piège du « faire plaisir ». Dans un couple, à force de s’adapter à son conjoint on arrive à s’effacer ou encore pire à s’annuler. Cela crée alors un déséquilibre car votre femme vous a choisi pour votre personnalité et vos idées. En voulant bien faire et en cédant à toutes ces propositions sans jamais affirmer vos choix, vous avez renoncé à vous-même. Par ailleurs, la perte de votre emploi vous a fragilisé car vous pensez, à tort, ne plus « servir » à rien. Julien, votre valeur ne se réduit pas au travail mais à votre personnalité, à tout ce en quoi vous croyez. Osez vous projeter dans une situation à succès, visualisez la scène et cela vous amènera vers la réussite. Notez sur un carnet vos réalisations passés, vos souvenirs avec vos enfants, retrouvez-vous et le temps fera son œuvre. Pour le travail, pensez à réaliser un bilan de compétences, bon tremplin pour redémarrer une carrière et sa vie !!

Florence :

« Je me suis rendu compte il y a peu que j’ai peur des responsabilités dans mon travail et que je les fuis même. Paradoxalement, je crois en mes compétences et je suis régulièrement satisfaite de ce que j’accomplis, mais comme si j’avais peur de l’échec, j’évite de prendre des risques, même calculés. Cela ne serait pas gênant si je n’avais depuis quelques mois une nouvelle collègue qui cherche à se mettre en valeur par rapport à moi et qui essaie indirectement de me dévaloriser. Je ne sais pas si elle fait cela par ambition ou par peur, mais cela me perturbe et commence à m’agacer. J’ai essayé de sensibiliser ma hiérarchie sur cette concurrence malsaine et contreproductive qui s’instaure entre moi et ma collègue, mais je ne suis pas sûre qu’ils aient pris cela très au sérieux. Dois-je m’entretenir en tête à tête avec ma collègue pour normaliser notre relation ou bien dois-je un peu forcer ma nature et mes doutes sur mes capacités pour prendre un peu le dessus sur elle ? J’ai l’impression d’être à la croisée des chemins. »

Laurence BENATAR : Florence, retenez cette phrase : « Tout vient de vous ! ». Cette situation professionnelle vous agace et commence à devenir très désagréable. Que voulez-vous vraiment ? Définissez votre objectif honnêtement et au calme. Souhaitez-vous vraiment obtenir ce poste ? Vous sentez-vous prête à y accéder ? Avez-vous pensez aux conséquences de cette responsabilité au niveau de votre vie privée ? Si vous êtes prêtes, foncez ! Ce poste est fait pour vous. Au lieu d’avoir peur de l’échec et de vous encombrer d’idées négatives, imaginez vous à la tête de ce service et ressentez un sentiment de satisfaction. Vous vous sentez alors à votre place ; cette promotion est une forme concrète de reconnaissance de vos capacités et de votre valeur. Faites vous confiance et chaque jour vous gagnerez en efficacité. Oubliez la relation avec votre collègue, elle n’a rien à voir dans l’histoire, tout se passe entre VOUS et VOUS !

Propos recueillis par Cyr-Emmeric Bidard
Cadeau : *2 exercices de l’ouvrage : "50 exercices de confiance en soi" Editions Eyrolles

 

Publié dans Bien Etre au Travail, Changement de vie, Confiance en Soi | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Poster un commentaire

S ‘occuper de soi et faire ce qu’on aime !

Parce que vous êtes précieuses et uniques, vous avez le droit, voire le devoir de vous occuper de vous. Je développe ce message surDirect 8, rejoignez-moi à la tv en cliquant ci après

https://docs.google.com/file/d/0B98OVvI6oSvVYWZtSHhySmN4MkU/edit?usp=sharing

Je recherche un producteur et des chroniqueuses pour une nouvelle émission pétillante,intelligente et qui rend les gens heureux .
À bientôt !
Laurence BENATAR
+33 (0) 952452233
contact@carriere-et-image.com

Publié dans Changement de vie, Confiance en Soi | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Poster un commentaire

Virginie vous recommande la prochaine TéléClasse GRATUITE de Laurence BENATAR : il est temps que votre carrière reflète votre potentiel et votre passion

Laurence Benatar:

Bonne nouvelle : Téléclasse en différé en cliquant ici : https://docs.google.com/file/d/0B98OVvI6oSvVSmFCcVNGMTBHdTA/edit?usp=sharing
ou bien sur la page "témoignage" du blog laurencebenatar.com

Bonne écoute !

Originally posted on des millions de femmes entrepreneures en action:

 
Avez-vous déjà envisagé de faire un bilan de compétences ou un bilan de carrière ? L’avez-vous déjà fait et où en êtes-vous maintenant de votre projet ?

Etes-vous prêt(e) à faire un point sur votre parcours professionnel et votre parcours de vie pour passer à l’étape supérieure ?

Voulez-vous profondément changer et améliorer votre travail actuel ?

Vous sentez-vous prêt(e) à investir dans votre propre réussite et votre potentiel ?

Ressentez-vous un gâchis parce que vous ne vous sentez pas à votre place professionnellement et êtes-vous décider à prendre votre place, toute votre place  ?

En avez-vous marre de subir votre vie (professionnelle et/ou privée) plutôt que de la vivre pleinement comme vous l’entendez ?

Ressentez-vous l’envie ou le besoin (urgent) de passer à l’action MAINTENANT ?

Cette nouvelle TéléClasse GRATUITE de Laurence BENATAR est faite sur-mesure pour vous.

Vous découvrirez comment vous débarrasser de vos freins, guérir…

Voir l'original 304 mots de plus

Publié dans Uncategorized | Poster un commentaire